Quand Microsoft copie Apple… Et l’avoue !

Apple a créé un profond changement dans l’industrie du téléphone en particulier et du numérique en général en créant systématiquement des objets uniques et de très attrayants pour les consommateurs.

À une époque où toute l’industrie a largement été inspirée par les travaux d’Apple, on peut comprendre que Microsoft ait voulu en faire de même. Car oui, Microsoft l’a avoué par la voix de Joe Belfiore, ingénieur sur le système Windows Phone. Ils ont voulu copier cette formidable recette du succès.

Cependant, quand on regarde le résultat, on se rend compte qu’il existe un monde entre l’interface Apple et l’interface Microsoft « Metro ». Aussi la vraie question que l’on peut se poser c’est « d’où est venue l’idée de faire un tel système », aussi singulier alors qu’on essaie de copier quelqu’un ?
Metro, distingue à coup sûr Windows Phone de ses concurrents.

Il est né des cendres de Zune, en réponse à l’iPod. Bill Flora, l’un des concepteurs de Windows Phone, raconte qu’il s’est servi des signes dans les aéroports comme sur l’image ci-contre comme point d’origine. Il a emprunté la simplicité de lecture, la typographie propre et de qualité de diffusion des transitions entre les écrans.

Comme quoi, copier c’est bien,… en innovant c’est bien mieux car c’est ainsi que les choses avancent. Microsoft, avec les SPV, avaient lancé les premiers Smartphones. En copiant le « principe », Apple a innové en apportant une interface simple, intuitive et performante. En copiant ces deux derniers principes, Microsoft a su à son tour se différencier et prendre de l’avance.